Trois clichés sur le yoga

Cet article m’a été inspirée par une conversation avec une amie yogi : nous échangions sur les divers stéréotypes associés au yoga et les images, négatives comme positives, que peuvent en avoir les gens.

 

yoga-ashtanga

Le yoga c’est pour les feignasses

Et curieusement, en général ce n’est même pas une personne très sportive qui dit cela ! Le yoga n’est pas un sport, en effet, mais une pratique qui travaille énormément la souplesse ainsi que la force. L’équilibre sur les mains n’est pas à la portée de n’importe qui, et j’ai déjà sué des litres pendant des stages intensifs de yoga. L’ashtanga est une pratique assez intensive (on « saute » d’une posture à une autre) tandis que le hatha yoga est en effet plus lent et tranquille.

 

 

yoga-mystique

Le yoga c’est complètement mystique

Pas besoin d’avoir voyagé en Inde, ou d’être un bouddha pour essayer et apprécier le yoga. J’ai commencé presque par hasard, parce que je cherchais une activité physique complète travaillant le corps dans l’équilibre et la souplesse. Plutôt que de la danse classique et barre au sol, j’ai choisi le yoga, et dans une pratique assez énergique donc. Ce n’est que progressivement que je suis venue à le considérer comme une méditation en mouvement, un moyen de me centrer et connecter à moi-même. Il n’y a pas tout un système de croyances associé nécessairement au yoga.

 

 

yoga-pont

Le yoga c’est sexy

Alors, en fait, non (mais merci). Se tordre dans tous les sens dans des vêtements ajustés, certes. Mais en étant profondément ancré en soi-même et pas du tout intéressé par le fessier du voisin ou le décolleté de la voisine. Si il y a bien un moment où l’on est complètement hermétique à la présence des autres, c’est bien pendant une séance de yoga. L’énergie collective est bien là mais les autres êtres humains individuellement, non. Quand le prof vient ajuster votre chien tête en bas, rien de bien sensuel dans ces hanches tirées vers l’arrière croyez-moi, c’est l’effort dans les ischio-jambiers que l’on va sentir et la précision technique du geste qui vient aider à allonger le bas du dos.

 

 

Ce qui est vrai, c’est que le yoga est bon pour tout le monde, les hommes et les femmes, les souples et les rigides, les sportifs et les sédentaires.

Namaste !

 

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.