Comprendre douleurs et maladies

signification-des-maladies

J’avais décidé d’évoquer avec vous la question de la signification de nos maux et maladies, sans savoir par quel bout attaquer ce vaste sujet. Mais depuis une semaine, j’ai la nuque coincée, de plus en plus. Si ce n’est pas du dévouement… 🙂

Vous le savez, notre corps nous parle. Et il nous parle d’autant plus – plus fort et plus souvent – que nous ne l’écoutons pas. Ces 20 dernières années, de nombreux soignants se sont penchés sur la question des « messages » du corps, avec une approche aussi bien physiologique que psychologique, et leurs travaux sont passionnants.

Ne comptez pas sur moi pour vous ressortir le classique « oh c’est psychosomatique », qui est souvent asséné de façon culpabilisante : non seulement tu es malade ou tu souffres mais je te reproche d’en être responsable.
Je crois au contraire que les messages du corps sont là pour nous aider. Nous aider à réaliser qu’une situation est problématique pour nous et nous inciter ainsi à la quitter. Nous aider à mettre en lumière des circonstances de notre présent ou de notre passé que nous nous efforçons de ne pas voir. Nous aider en nous forçant à guérir, parfois au prix de laborieux efforts, nécessitant une créativité qui nous amène à sortir des sentiers battus de nos propres vies.

Quelques exemples vécus :

L’épaule. Il y a trois ans, une thérapeute à qui j’expliquais avoir eu de graves problèmes de santé devinait immédiatement à mes paroles et à mes gestes qu’il s’agissait de l’épaule. Elle traduisit ensuite pour moi une habitude consistant à porter les gens, dans ma vie privée comme professionnelle, et à me créer beaucoup de soucis – un poids trop lourd à porter.

Le rhume. Il est le signe d’un cerveau trop plein ayant besoin d’évacuer ce qui le surcharge. Depuis que je le sais je soigne mes rhumes certes avec des nettoyages de nez mais aussi en me demandant ce qui me tracasse. Et quand je fais remarquer à mes amis enrhumés qu’ils souvent être soucieux, en détaillant, ils réalisent généralement que c’est en effet le cas.

La gorge. Elle est liée à la parole et la créativité. Un mal de gorge peut signifier une difficulté à s’exprimer, des émotions que l’on censure vis-à-vis de soi-même ou des autres. Une extinction de voix est toujours signifiante !

Si les causes mentales ou émotionnelles d’une affection ne vous semblent pas évidentes, je vous conseille grandement de vous référer à l’un des livres ci-dessous ou d’effectuer quelques recherches. Bien entendu, une maladie peut nécessiter un traitement – qu’il soit conventionnel ou doux – et il n’y a pas de raison de rester avec une douleur sans la soulager et se soulager. Mais en parallèle il me semble indispensable de chercher à comprendre ce que le corps vous dit. Considérer avec bienveillance nos maux comme des messages d’amour nous permet de les guérir plus durablement en évitant leur retour : c’est aller traiter le mal à la racine, bien enfouie au plus profond de nous.

Pour en savoir plus :


Lise Bourbeau, Ton corps dit : « Aime-toi ! » – Les malaises et maladies et leurs messages Le livre le plus complet sur le sujet, un guide indispensable dans chaque foyer !


Lise Bourbeau, Le cancer – Un livre qui donne de l’espoir Ce livre spécifique aux cancers intéressera malades, proches et soignants. On connaît tous quelqu’un qui a vécu ou vit avec un cancer, et cet ouvrage est apaisant à lire et inspire de nouvelles pensées et actions.


Louise Hay, Aimez votre corps : Un guide d’affirmations positives pour aimer et apprécier son corps Si vous faites bien le lien entre maladies et émotions, vous prendrez goût à utiliser les affirmations positives proposées : des petits mantras qui aident à reprogrammer nos pensées et passer en mode constructif et guérissant.


Louise Hay, Tout va bien ! : Soignez votre corps avec la médecine, les affirmations positives et l’intuition… Un ouvrage plus complet que le petit guide précédent.

Prendre conscience qu’il existe une signification aux maux et maladies est important. . Outre la mienne, je connais de nombreuses vies changées par cette découverte et ce changement d’approche. Partagez cet article sur Internet !

 

%réponses% à Comprendre douleurs et maladies

  1. Ho comme ce sujet me parle ! L’année de la séparation avec mon ex-mari (de son fait, moi je ne voulais pas…) j’ai fait, dans le désordre, et entre autres, -une pelade -deux phlébites -un zona ….
    j’en oublie…
    Depuis, ça va beaucoup mieux ! Mais j’écoute mes émotions et mes maux (de dos, souvent).
    Merci pour les conseils de lecture ! Bon week-end !

    • Oui, le dos est le premier à se contracter bien souvent – avec le ventre. Ils ont beaucoup à nous dire.
      J’espère que les lectures vous plairont !

  2. Mon fils, ostéopathe, me dit souvent qu’il faut « accueillir » sa douleur pour mieux la comprendre. J’aime cette expression et elle m’aide beaucoup.
    Merci beaucoup pour tout vos billets, ils sont si réconfortants, ils m’apaisent, je les lis et relis et je les attends avec impatience.
    Avec toute ma gratitude, un mot que vous connaissez si bien.

Laisser un commentaire