Mes petits-déjeuners

petit-dejeuner

On dit toujours que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Si cela ne signifie pas qu’il doive être le plus copieux, il est effectivement important qu’il soit réussi : c’est-à-dire adapté à nos besoins du moment pour aider à ce que l’alimentation de la journée soit la meilleure possible.

Ce que l’on ingère en premier le matin détermine beaucoup nos envies pour les heures à suivre. Autrement dit si vous commencez par une overdose de sucre ou des carrés de chocolat, il y a peu de chances que votre corps vous réclame des légumes verts ensuite.
Mais à l’inverse il est fort possible qu’une pomme ne suffise pas et vous laisse une sensation de faim et de manque d’énergie dans la matinée. Trouver l’équilibre implique de bien se connaître et surtout d’apprendre à être à l’écoute de son corps.

 

 

Voici mes quelques petits-déjeuners. Je les organise de façon assez routinière : souvent j’en adopte un pour plusieurs semaines, jusqu’à ce que le besoin ou l’envie de changer se fasse sentir.
Dans tous les cas ma journée débute par une tasse de jus de citron tiède (ou d’eau), puis une autre de thé vert.

Le porridge : un demi-verre de flocons d’avoine mélangé à un verre de lait végétal, dans une casserole à petit feu 10 minutes. J’ajoute à la fin une cuillère de purée d’amandes complètes ou de miel. Pour le rendre plus riche en hiver je rajoute parfois quelques morceaux de potimarron cuits qui restent de la préparation d’une soupe ou d’un gâteau la veille. C’est bon 🙂
Si l’idée de faire cuire quelque chose le matin vous hérisse, vous constaterez vite que les quelques minutes de cuisson du porridge ne mettent pas en retard : pour ma part elles me laissent pile le temps de boire les tasses de citron / thé.
J’aime ce petit-déjeuner parce qu’il est nourrissant mais digeste, et qu’il satisfait mon goût très anglais des bouillies – porridges et puddings en tout genre.

La salade de fruits : c’est souvent un petit-déjeuner léger d’été ou de vacances, quand je sais que je déjeunerai 2 heures après. Une salade de fruits donc, typiquement une banane, deux pruneaux, et une pomme en hiver ou une petite poignée de fruits rouges en été.

Le muesli maison : du lait végétal dans lequel je délaye une cuillère de purée d’amandes avant d’y ajouter une poignée de céréales (flocons d’avoine ou d’épeautre), une cuillère à soupe de graines de lin, un fruit coupé en morceaux, et selon ce qui me passe sous la main quelques raisins secs et/ ou deux pruneaux et/ou quelques amandes.
Un grand classique, légèrement détourné du muesli Budwig (lien)

Le brunch : quand je travaille chez moi il est fréquent que je décale mes repas, partant du principe que le corps est programmé pour un long jeûne la nuit (12 à 15 heures) qui le repose du travail de digestion. Je me contente de thé le matin et même levée tôt je n’éprouve pas de sensation de faim avant 11h bien souvent. Je prends alors un petit-déjeuner / déjeuner (le brunch, quoi) avec un porridge sus-cité ou du muesli, une portion de protéines (un morceau de fromage à pâte dure type comté ou deux oeufs brouillés) que j’accompagne de deux galettes de riz à la purée de cacahuètes ou d’amandes et d’un smoothie vert.
C’est simple, complet, et je « dure » jusqu’au goûter vers 17h avec mon fils.

Le muesli + compote : celui-là est le petit-déjeuner de mon fils de 6 ans. Pas de « céréales pour enfants » qui bousculent la glycémie et donnent faim à 10 heures. A la maison c’est désormais muesli au chocolat dans lait de riz, et une portion de compote de fruits soit dans un pot soit faite maison avec du stock pour 2 ou 3 jours. Ces préparatifs ne prennent pas très longtemps non plus quand on s‘organise : je fais les compotes la veille quand le dîner cuit, avec des fruits bios qui ne nécessitent pas un épluchage soigné. En cas d’oubli, la compote de banane sauve la mise et il suffit d’environ 12 secondes pour la couper en morceaux et la mettre dans une casserole 🙂

Bon appétit !

Vous mangez quoi en ce moment le matin ?

%réponses% à Mes petits-déjeuners

  1. Merci pour ce blog, je me retrouve dans de nombreuses thématiques.
    Côté petit déjeuner je crois enfin avoir découvert ce qui me convient le mieux: la fameuse crème Budwig revisitée par Marion Kaplan (bio-nutritionniste)
    Cela donne en ce moment:

    1 banane écrasée
    le jus d’un demi citron
    Lait de coco
    1 cuil à café d’huile de noix
    1 cuil à soupe de pollen
    Noix ou pignons
    myrtilles, groseilles, pêches ou prunes (fruits de saison)

    On peut vraiment tenir toute la matinée, c’est rapide et délicieux, avec bien sûr des variantes saisonnières. Chaque ingrédient peut se décliner: on peut jouer sur le lait végétal, les fruits oléagineux (types de noix, amandes, noisettes…). Pour l’hiver je compte y ajouter de la cannelle pour une meilleure répartition de la chaleur, je ferai aussi probablement tiédir le lait

    bon appétit !

Laisser un commentaire