Repas de fêtes : les conseils de Cléa

recevoir-bio

Une invitée de marque aujourd’hui ! J’ai déjà évoqué ici le blog de Cléa, que je lis depuis tellement d’années que l’avouer ne me rajeunirait pas 🙂 Sa cuisine végétarienne est à la fois simple et très originale, pleine d’ingrédients bios exotiques qui deviennent vite vos basiques favoris.
Cléa est l’auteur du livre Recevoir en bio que je vous recommande chaudement ! J’ai eu envie de lui demander quelques conseils pour nos menus de fin d’année, et de savoir ce qu’il y aura sur sa table pour Noël…

1/ Préparer un repas de fête bio et végétarien est un peu stressant quand on reçoit des carnivores méfiants… quels seraient tes conseils pour un repas inratable ?

Je déconseillerais de vouloir à tout prix imiter ce qui ne sera pas présent sur le table. Vouloir faire du « faux » foie gras ou de la « fausse » dinde, c’est forcer la comparaison et aller faire la déception. Au lieu de cela, je conseillerais plutôt de mettre à l’honneur des produits végétariens nobles que l’on travaillera de manière totalement originale : champignons rares comme les shiitakés, châtaignes, légumes anciens dits « oubliés », épices nobles, thé matcha, poudre d’or au sésame… L’idée est de ne pas les inviter à comparer avec quelque chose de connu. On peut casser le triptyque entrée/plat/dessert et proposer un petit buffet, ou encore deux belles entrées et trois magnifiques dessert ! On misera aussi sur la déco pour le tout ait vraiment un air de fête.

2/ Quels sont tes trois plats fétiches, ceux que les invités redemandent unanimement ?

Mes invités aiment bien se laisser entrainer dans mes petites folies du moment et demandent juste à être surpris. Mais en général, les grandes salades de petit épeautre garnies de plein de végétaux un peu comme des perles multicolores ont un grand succès : graines de grenade, dés de feta, suprêmes d’agrumes, billes d’avocat, noix torréfiées, sauce vinaigrette au safran et à l’orange… J’adore aussi faire et refaire des tartes en dessert : chocolat ou citron, ce sont de grands classiques que je végétalise sans que mes convives s’en rendent compte. En général, ils en redemandent ! Pour les très grandes tablées, hors fêtes de fin d’année, j’aime beaucoup faire un grand plat de lasagnes végétariennes avec de la courge, de l’aubergine et de bons fromages italiens.

3/ Qu’y aura-t-il sur la table de ton réveillon cette année ?

Pour Noël, je mise souvent sur la pâte feuilletée en réalisant un koulibiak garni de champignons et de châtaignes ou bien une tourte aux légumes anciens . Je fais précéder cela d’un velouté de shiitakés aux marrons ou à la courge, garni de légumes rôtis. Ou bien je tente une variation autour des cardons, « le » légume de fête dans ma région : gratin de cardons à la béchamel, velouté de cardons aux châtaignes… En dessert, j’aime le côté vert poudré et festif du thé matcha, en mélange avec du chocolat noir dans une bûche ou un entremets.

Merci Cléa ! 🙂

Laisser un commentaire