Santé : que faire quand on ne sait plus quoi faire ?

sante-que-faire

Blandine m’a demandé conseil car elle souffre de calculs rénaux et a subi plusieurs hospitalisations sans pour autant être guérie.
Je n’ai pas vécu cette maladie mais je sais que c’est une pathologie douloureuse et qui a tendance à atteindre le moral en raison de la douleur et de toutes les incertitudes : comment éviter les crises ? comment espérer en finir ? que faire ?

Je crois que face à la maladie il faut oser aller voir plus loin que les traitements médicaux et chirurgicaux classiques… et surtout quand ils ne fonctionnent pas. Ce n’est pas un choix facile car il y a une vraie pression sociale à avoir confiance en notre médecine moderne, en ces possibilités qu’ouvre la technologie. Pourtant d’autres approches ont fait leur preuve tant en matière de prévention que de traitement.

Pour moi la première chose à faire est de s’écouter et prendre le temps de l’introspection. Vous êtes la personne la mieux placée pour connaître et comprendre votre corps, parfois en étant aidée. L’instinct ou l’intuition ne mentent pas. Comment vous sentez-vous par rapport à votre condition ? Que vient-elle vous dire ?
Je recommande beaucoup avec un livre de Lise Bourbeau intitulé Ton corps dit : « Aime-toi ! » – Les malaises et maladies et leurs messages qui fait le lien entre les affections physiques qui touchent le corps et les significations symboliques comme émotionnelles que peut avoir telle ou telle maladie. Chez moi le rhume est presque toujours le signe d’un cerveau trop plein (de soucis ou de questionnements) et j’ai travaillé sur le fait d’avoir eu une tumeur osseuse à l’épaule, partie du corps qui porte, alors que je portais moi-même beaucoup de responsabilités et de fardeaux dont je me suis allégée depuis.

Je pense qu’il est ensuite toujours intéressant d’aller consulter un praticien holistique. Je n’aime pas l’expression « médecines alternatives » car elle est souvent mal comprise. Alternative veut dire autre mais est souvent entendue comme un second choix, un plan B. En ce qui me concerne les médecines autres sont celles qui fonctionnent. Naturopathe, praticien en bio-énergétique… il y plusieurs approches parmi lesquelles choisir. Quelqu’un qui prend en compte le corps dans son ensemble et surtout la personne dans son ensemble, qui sera réceptif à votre histoire, à vos blocages, à la manière dont votre énergie circule et à celle dont vous vivez votre vie. Si cette démarche vous parle… foncez !

Je pratique depuis plusieurs années des cures de raisin : vous pouvez lire mon article sur ce sujet chez Féminin Bio. En version longue, cette mono-diète a des vertus thérapeutiques reconnues. Elle a été utilisée avec succès dans le traitement de pathologies des systèmes digestif ou urinaire. Je pense que c’est une possibilité à creuser… d’autant plus que c’est la bonne saison pour s’y mettre. Je vous conseille de lire l’ouvrage Le petit guide de la cure de raisin qui est très clair et en même temps extrêmement bien documenté d’un point de vue scientifique. On peut pratiquer cette cure tout en travaillant et en menant une vie normale, c’est vraiment facile.
En permettant au corps de se reposer parce qu’il est libéré de la tâche fastidieuse de digérer des aliments nombreux et peu naturels, on lui offre la possibilité de se régénérer. Il faut avoir confiance en la capacité du corps humain de s’auto-guérir lorsqu’on lui en donne les moyens. Pour ma part une adaptation personnelle de la cure Gerson (13 verres de jus de fruits et légume frais par jour, des lavements au café, une prise d’iode et de potassium etc) a été très efficace sur un cancer en phase stable et non agressive.

Il est difficile de parler des traitements autres, de tout ce qui sort du monde rassurant de l’hôpital et des blouses blanches. Moi-même je suis parfois discrète sur le sujet et j’évite le prosélytisme dans un sens ou dans l’autre. C’est une vraie responsabilité que de recommander un traitement, et encore plus à quelqu’un que l’on ne connaît pas…
Mais sans hésiter ce sont les thérapies les plus naturelles, détoxifiantes, basées sur le bon sens, l’équilibre et l’amour de soi (ça compte !) que je conseille aux personnes que j’aime lorsqu’elles sont confrontées à une forme de maladie. C’est en cela que j’ai confiance et c’est ce chemin de santé que je crois sincèrement le plus efficace.
J’espère que vous aurez trouvé quelque chose qui vous parle là-dedans…

Laisser un commentaire