Pourquoi vous devriez vous lever 15 minutes plus tôt

Pourquoi vous devriez vous lever 15 minutes plus tôt

Longtemps j’ai détesté me lever de bonne heure… Chaque minute grappillée me semblait gagnée, je ne mettais mon réveil plus tôt que pour la maigre satisfaction de pouvoir me rendormir une ou deux tranches de 10 minutes et je finissais immanquablement par commencer mes journées dans la précipitation.

 

Se lever plus tôt = du temps pour soi

Ma vie s’est beaucoup améliorée quand j’ai décidé de me lever plus tôt, dès la première sonnerie ou chanson du réveil et de commencer la journée par quelque chose de chouette. Désormais même lorsque je dois partir vraiment tôt je prévois 15 minutes de temps « pour moi ». Être détendue et en forme n’est pas un luxe superflu, c’est la bonne manière d’appréhender une nouvelle journée et cela ne prend que quelques minutes chaque matin.
Et quand on fait passer ce qui compte en premier (pratique spirituelle, projet sur lequel avancer…) on trouve du temps pour tout le reste – c’est une question d’état d’esprit et d’ouverture.

Essayez, pendant une semaine au moins, de vous levez 15 minutes plus tôt que vous ne le feriez normalement. Voici quelques idées parmi lesquelles piocher pour joindre l’utile à l’agréable et démarrer la journée en se faisant du bien…

 

10 trucs à faire le matin (plutôt que se rendormir)

1/ Méditer, à la lumière du jour, la pénombre d’une bougie, ou dans l’obscurité de sa chambre (en ayant aéré la pièce pour aussi faire le plein d’oxygène)

2/ Boire un jus de citron chaud

3/ Faire du yoga

4/ Ecrire sa liste de gratitude

5/ Préparer un super petit-déjeuner – même et surtout si vous êtes seul.e !

6/ Se brosser le corps avant la douche et se masser après

7/ Faire la liste de ses tâches du jour, rationaliser sa journée pour gagner en sérénité

8/ Lire un chapitre de son livre du moment, ou un article d’un magazine, au calme chez soi

9/ Mettre des légumineuses à tremper, ou des légumes à mariner, pour se faire un bon repas le soir

10/ Ecouter trois chansons, en profitant d’être seul.e pour les fredonner

 

Laisser un commentaire