Archives des Mots-clés : bonheur

4 attitudes qui créent du bonheur

attitudes-pour-etre-heureux

 

 

On est samedi, tout le monde se détend… sauf moi. J’ai plein de raisons d’être stressée et en plus je suis en retard sur mon MOOC The science of happiness. J’envoie mon fils faire ses devoirs et lui dis qu’il faut que je fasse également les miens. « Tu es malheureuse si tu ne fais pas tes devoirs de bonheur ? » me demande-t-il. Touché… Je ferais tout aussi bien de respirer un grand coup et refaire une partie de jeu avec lui. C’est dans ce type de moments que je ressens le plus de joie, et il sera toujours temps de cultiver ma soif de connaissance quand il sera couché.
Alors je lui réponds : « Non, je ne suis pas malheureuse si je ne lis pas ces articles sur le bonheur, mais c’est important pour moi, j’aime apprendre ces choses alors quand je traîne je trouve ça dommage. Ce n’est pas toujours facile d’être rigoureux, comme toi avec la musique : les 10 minutes par jour te font progresser et te plaisent, mais parfois tu as la flemme et tu rouspètes après toi-même »

 

Breeeef.
S’acharner à être heureux créé du stress. 
Ne rechercher que des émotions positives créé du stress. 
En anglais on dit « all joy no fun » pour cette quête désespérée et désespérante de moments purement heureux et sains (hop une méditation, hop une liste de gratitude, hop un repas de bâtonnets de crudités, hop une balade passée à absolument remarquer tout ce qu’il y a de beau dans notre environnement, hop une lecture inspirante…). Au final ça ressemble à une vie ennuyeuse, non ?
S’amuser, faire les fous, dire un truc bête, rigoler… voilà qui est sacrément important. Mis bout à bout ces moments comptent plus qu’il n’y parait.

 

Être heureux c’est tout simplement prioriser le positif, lui donner plus de place dans notre vie. Est-ce-que vous savez ce qui vous rend heureux ? J’ai écrit un billet sur le sujet qui pourra vous aider à mieux le comprendre.

 

En étudiant le pouvoir des émotions positives on apprend que les meilleures « recettes » du bonheur sont :
> prendre du temps pour ce qu’on aime et ceux qu’on aime
> s’octroyer absolument chaque jour des moments de détente, même très brefs
> repérer les situations porteuses d’émotions négatives et les éviter autant que possible
> prendre soin de nos ressentis et de nous-mêmes dans les périodes difficiles

 

On est plus heureux lorsque l’on infuse du bonheur dans notre vie quotidienne que lorsque l’on se traîne en attendant un « grand » évènement transformateur (vacances, déménagement du voisin bruyant, démission du collègue casse-pieds, retraite pour avoir enfin du temps libre…).
Plus qu’un travail acharné (le Bonheur maintenant sinon rien), c’est avec douceur que l’on introduit dans nos journées des moments, des petits gestes, des rituels rassurants, ou des activités inopinées qui cassent la routine.

 

4 actions à adopter dès aujourd’hui et renouveller chaque jour : 
1/ prendre un moment pour faire quelque chose que vous aimez (ça n’a pas besoin d’être « utile », on veut juste que ça vous mette du baume au coeur)
2/ vous détendre (méditer 5 minutes, prendre une douche chaude, lire un chapitre d’un roman, écouter et fredonner une chanson sympa sans rien faire d’autre en même temps)
3/ éviter une source de stress (peut-être le plus difficile… partir en avance pour éviter de courir ou craindre un retard, finir la paperasse en retard pour éviter la boule au ventre qui accompagne les tâches procrastinées, décider de ne pas discuter avec cette personne négative qui vous plombe le moral, choisir de vivre le moment présent plutôt que d’angoisser pour l’avenir)
4/ prendre soin de nos ressentis (mettre par écrit ce qui nous rend heureux pour le célébrer, ou ce qui nous mine pour le mettre à distance, identifier en nous ce qui a besoin d’être réconforté et comment le faire. Faire preuve de bienveillance envers soi-même, que tout aille bien ou que tout semble aller mal).

 

 

 

 

Comment savoir enfin ce qui vous rend vraiment heureux

Se présenter en décrivant ce qui nous rend heureux :  l’un des premiers exercices du MOOC consacré à la science du bonheur. Souvent les réponses à cette question se ressemblent beaucoup. Qui ne va pas parler d’amour, d’amitié, de temps libre pour flâner et s’adonner à ses hobbies ? Puisons-nous vraiment tous notre bonheur dans

Pré rentrée à l’école du bonheur

  J’avais adoré lire 3 kifs par jour il y a quelques années : je pratiquais déjà la gratitude et y avais découvert plein d’astuces pour être plus heureuse au quotidien. Et j’ai une belle collection de livres consacrés à la psychologie positive. J’ai donc sauté de joie en découvrant récemment que le célèbre MOOC « The

Comment prolonger les vacances ?

Le 20 août est arrivé, sonnant ici la fin des vacances. J’aurais pourtant aimé qu’elles s’étirent à ne plus finir. Il y a eu un train de retour, puis mon fils parti chez son père pour quelques jours. La semaine prochaine ce sera mon bébé à la crèche (sanglots ravalés). Heureusement, à défaut de pouvoir

Objectif joie ! 

    Avez-vous pris des bonnes résolutions ? Moi non car je ne les aime pas beaucoup – elles me semblent trop figées. J’ai pour habitude de me livrer à des exercices introspectifs en fin d’année puis de réfléchir à ce que je veux être et surtout à ce que je veux ressentir l’année suivante.