Archives des Mots-clés : cru

Plaidoyer pour le cru

PETA - campagne Eat Me Daily
PETA – campagne Eat Me Daily

Dans ma liste de choses sympas à essayer un jour, il y a une semaine 100% cru… C’est prévu pour le printemps ou l’été prochain. Mais je m’efforce au quotidien de manger des aliments crus, surtout si je suis fatiguée ou en manque d’énergie, car il n’y a rien de tel pour rebooster l’organisme. Le crudivorisme, malgré son doux nom de perversion alimentaire pour végétariens en transe, nous le pratiquons tous à petite dose dès que l’on croque dans une pomme ou une tomate.

Je vous encourage à aller plus loin et augmenter la part d’aliments crus dans votre assiette :

 

La cuisson tue les vitamines

A petit feu ou à gros bouillons, au-delà de 65°C les vitamines meurent à plus de 50%. Des légumes stockés longtemps, lavés énergiquement et cuits longuement perdent ainsi presque tous leurs bénéfices.

Lorsque vous préparez une soupe, ne jetez pas l’eau de cuisson mais passez-la au mixeur avec vos légumes car elle aura récolté une partie des vitamines perdues.

 

La cuisson tue le goût des aliments

Il nous est tous déjà arrivés de découvrir le goût d’un aliment que l’on ne connaissait que cuit. Ca m’est arrivée avec la betterave, que je haïssais viscéralement avant de découvrir que crue elle me convient très bien.

 

La cuisson prend du temps

Non, manger plus de légumes n’est pas chronophage ! En mangeant davantage cru, on gagne beaucoup de temps : le légume coupé se croque sitôt assaisonné. Pour ma part, lorsque je suis pressée mais veux manger sainement, je coupe des légumes, je les rassemble dans un grand bol, les assaisonne, ajoute éventuellement des céréales déjà cuites et conservées au frigo, et voici en moins de 10 minutes un repas prêt.

 

Quelques exemples :

> concombre, tomates, carottes, endives… vous les mangez déjà crus

> pour varier les salades, pensez aux feuilles d’épinards ou de blettes, crues et coupées

> l’été, courgettes ou aubergines sont délicieuses marinées, il suffit de les préparer la veille au soir

> l’hiver, potimarron et autres courges peuvent se déguster crus, épluchés et râpés

 

Pour augmenter sa ration de cru, deux astuces simples :

> manger davantage de fruits : un grand bol au petit-déjeuner et des fruits dans le sac à croquer au bureau en cas de petit-creux

> ajouter du vert à chaque repas, en variant les feuilles et les salades

 

C’est cru aussi, et c’est plein d’énergie :

les noix diverses (mes préférées : cajou et amandes)

les graines (de tournesol, de courge, ou de sésame par exemple, à intégrer aux salades)