Objectif joie ! 

 

buzz-vers-l-infini
Vers l’infini et au-delà !

 

Avez-vous pris des bonnes résolutions ? Moi non car je ne les aime pas beaucoup – elles me semblent trop figées.
J’ai pour habitude de me livrer à des exercices introspectifs en fin d’année puis de réfléchir à ce que je veux être et surtout à ce que je veux ressentir l’année suivante.

Ca vous arrive de poursuivre le mauvais objectif ? De diriger vos efforts et vos énergies vers un but, l’atteindre, puis réaliser qu’en fait il ne vous apporte pas la joie escomptée ? Certaines poursuites nous vident plus qu’elles ne nous nourrissent.

La joie est officiellement mon sentiment le plus recherché. Je la veux dans chacun des pôles de ma vie. Je veux la trouver quand je me réveille et la ressentir tout au long de la journée. La joie est à la fois fugace – donc elle se retrouve très vite – et durable – cultiver la joie la fait grandir. La joie peut co-exister avec le stress, le chagrin, les soucis ou tout autre état d’esprit trouble et douloureux. C’est une des raisons qui me font l’aimer : en parallèle de chaque situation de vie, il peut exister de la joie, comme des petites bulles d’oxygène.

J’ai commencé 2017 en me disant « Je veux de la joie » et je suis aussitôt partie à sa recherche. Si je l’avais égarée, comment la retrouver ? Où se cachait-elle ? Qu’est-ce qui m’apportait de la joie ? J’ai fait des listes et très vite je suis tombée sur… la gratitude. Pratique négligée récemment : ne dit-on pas que les cordonniers sont les plus mal chaussés ? Je l’ai reprise au réveil de la manière suivante : ouvrir les yeux (ou pas), sourire et immédiatement identifier 3 moments positifs à venir dans la journée. C’est déjà plus compliqué de se lever du pied gauche après ça ! Le soir on peut border la gratitude en repensant à un, deux ou trois moments de joie de la journée écoulée.
C’est le BA-ba mais comme il fait du bien !
Si c’est une pratique que vous n’avez jamais essayée – ou essayée et oubliée – je vous invite grandement à la reprendre. Après des années de recherche je ne connais aucun chemin plus direct vers la joie et le Bonheur.

Je vous souhaite une très belle année 2017, pleine de joie, ces petits moments dont on dit qu’ils font le sel de la vie. Puissent-ils en être aussi le chocolat 🙂

La Fabrique à Kifs, en librairie !

    Mercredi 23 novembre sort un nouveau livre cosigné par Florence Servan-Schreiber : La Fabrique à Kifs ! Ce titre vous est sûrement familier car c’est le titre du spectacle qu’elle joue depuis quelques mois déjà avec ses complices Audrey Akoun et Isabelle Pailleau – une masterclass du bonheur qui met en joie tous

Méditer cet été avec Christophe André

    Si l’été et les vacances permettent de se reposer, ils ne sont pas forcément propices au maintien du « temps pour soi ». Loin de la maison les routines s’oublient : si l’on n’a pas pu méditer le matin on est absolument certain de pouvoir le faire plus tard, ou le soir même,

L’espoir face aux attentats

    C’est le retour de la sidération. Les attentats fréquents de par le monde, et très meurtriers pour les plus récents d’entre eux, ne nous ont pas permis d’oublier la tristesse et l’incompréhension. Mais le choc est forcément plus grand quand l’on est frappés chez soi, que l’on connaît les lieux, qu’ils nous sont

Pourquoi méditer quand tout va bien ? 

  Méditation rime avec ne-pas-péter-les-plombs. C’est la remarque que je me suis faite hier matin alors que je dépoussiérais mon coussin. Il n’a pas assez servi récemment… Quand j’ai commencé ce blog, je travaillais à temps partiel et consacrais beaucoup de temps à ma pratique spirituelle et de bien-être. Depuis, pas mal de choses ont