Les cycles lunaires

cycles-lunaires

J’ai grandi en partie au bord de la mer et je me souviens avoir été fascinée par les rythmes des marées, et adoratrice des grandes marées. On sait qu’elles influent la météo mais aussi leur environnement et c’est un peu la même chose avec les cycles lunaires.
Il y a deux ans, une lecture un peu ésotérique sur les similitudes entre cycles féminins et cycles lunaires m’a amenée à m’intéresser à ces derniers. J’ai observé les lunes, je me souviens être arrivée un soir en Italie au bord de la mer, une nuit de pleine lune, avec une mer déchaînée qui éclaboussait la jetée. Ce n’était pas seulement beau, c’était puissant.

Le cycle de la lune dure environ 29 jours, avec deux moments clés que sont la nouvelle lune et la pleine lune. La nouvelle lune, que l’on appelle aussi la lune noire, marque le début du cycle. Petit à petit vous pouvez pendant 14 (15) jours observer le croissant grandir, jusqu’à la pleine lune, dodue et éclairée. Celle-ci décroît ensuite pensant 14 jours également, jusqu’à redevenir nouvelle lune.
Si l’on considère notre réceptivité aux rythmes lunaires, la phase ascendante est plutôt créatrice, dans la nature (pensez aux jardiniers qui plantent en fonction de la lune) mais aussi pour les humains. La nouvelle lune est un moment idéal pour travailler, commencer des projets et avancer portés par cette dynamique d’expansion et d’ouverture. A l’inverse, de la pleine lune à la nouvelle lune, la phase descendante correspond à un mouvement en décroissance, davantage de retour vers soi.
Il y a des individus plus ou moins sensibles à cela – comme en toute chose – et on peut observer les convergences entre les rythmes lunaires et nos propres rythmes soit en les anticipant pour y prêter attention (en notant les nouvelles et pleines lunes dans son agenda), soit a posteriori, en cherchant à se rappeler des phases que nous avons nous-mêmes traversées.
Pour ma part j’ai plutôt eu tendance à regarder a posteriori, pour « vérifier » si tout cela tenait la route et quand j’ai observé des concordances plus ou moins signifiantes entre mes rythmes de vie, de travail, d’énergie, et les cycles lunaires, j’y suis devenue plus attentive. Aujourd’hui si je ne cale pas ma vie en fonction de la lune, je cherche à profiter de l’énergie qui peut se présenter à moi. C’est assez logique finalement : puisque cela existe, autant aller avec le flux qu’à contre-courant.

Il y a des petits rituels ou des habitudes que je trouve intéressants à adopter :

La nouvelle lune marque un début, un renouveau – pensez à l’ambiance qui précède les changements d’année et aux résolutions que l’on y prend. C’est un bon moment pour clarifier ses intentions, se donner des objectifs ou des buts pour le mois qui vient ou pour plus longtemps. Dans certains pays on émet des vœux de nouvelle lune, à écrire à la main dans les heures qui la suivent.

La pleine lune, éclairée et éclairante, est propice aux bilans, et à ce que j’appelle le renoncement positif : laisser de côté ce qui ne nous « sert » plus, ce qui n’a plus sa place. Elle offre aussi un sursaut d’énergie plus ou moins grand pendant les 24 à 48 heures qui la précèdent et la suivent.

Pour les personnes qui méditent, les nouvelles et pleines lunes peuvent offrir un espace de visualisation et de clarté. Désormais je m’offre toujours un petit rituel de méditation de nouvelle / pleine lune avec un long moment de calme, des bougies, et en prenant le temps d’écrire après ce qui m’a été offert de ressentir à cette occasion. Ce sont des moments de prise de conscience et d’introspection : avancer, s’arrêter et regarder, continuer, préciser sa direction. Un peu comme une danse à deux temps ou un mouvement de flux et reflux, si on revient aux marées.

Ce soir c’est la nouvelle lune, à 20h43 en France. La prochaine pleine lune aura lieu le vendredi 13 juin, à 06h13 et la nouvelle lune suivante le vendredi 27 à 10h10. C’est l’espace temporel vers lequel vous pouvez diriger votre intention, si vous avez des projets ou des directions à prendre.
Je vous souhaite une belle soirée de nouvelle lune  🙂

Laisser un commentaire