J’ai couru 200 km

course-a-pied

Contrairement à une croyance répandue, il ne faut pas 10 000 heures mais plutôt 20 pour apprendre quelque chose de nouveau.

Vous n’avez jamais entendu ces chiffres aptes à rebuter les plus motivés ? Moi si, bien souvent.

 

J’adore pourtant apprendre de nouvelles choses. Il y a quelques années j’avais appris à tricoter, pour le plus grand bonheur de celles et ceux que je gratifie d’écharpes chaque hiver, et plus récemment je me suis mise au bricolage (un peu), à la brioche (beaucoup) et à la machine à coudre (je débute). J’adore aussi apprendre de nouvelles langues et je ne vais jamais dans un pays sans savoir au moins comment dire bonjour / merci / au revoir / et commander un plat végétarien… ces douze derniers mois j’ai appris à le faire en birman et en coréen.

 

Les 20 premières heures

Je me suis intéressée aux mécanismes d’apprentissage et si vous comprenez l’anglais je vous conseille cette vidéo assez drôle de Josh Kaufman issue d’une conférence TedX : the first 20 hours – how to learn anything (sous-titrée en anglais). Si vous ne comprenez pas l’anglais, regardez au moins à partir de la 15ème minute quand il joue de l’ukulélé: -)

 

Il y expose l’origine et le principe de la règle des « 10 000 heures » : il faut environ 10 000 heures (l’équivalent d’un travail à temps complet pendant cinq ans, tout de même) pour passer d’ignare à expert dans un domaine. Cela semble finalement logique. Mais par une succession de raccourcis, nous en sommes venus à croire qu’il fallait un investissement aussi énorme pour tout apprentissage. Josh démonte cette idée et nous explique que 20 heures peuvent suffire pour passer, donc, de débutant – ignorant à relativement bon.

 

Quatre étapes à suivre pour apprendre… tout ce que vous voulez

 

1/ Identifier ce que l’on veut apprendre (y compris le pourquoi) et décomposer ce savoir en étapes ou en mini-savoirs. On déconstruit ainsi le processus que l’on va suivre.

2/ Apprendre un peu pour ensuite vite pratiquer. Il vaut mieux étudier deux ou trois ouvrages que vingt, car le but n’est pas d’amasser des connaissances à la précision encyclopédique mais de passer aussi rapidement que possible à la pratique, en en sachant suffisamment pour s’auto-corriger.

3/ Éliminer les obstacles à la pratique (Internet, télévision, distractions…). Il faut de la rigueur et de la régularité quand on apprend quelque chose de nouveau.

4/ Et… tout simplement, pratiquer au moins 20 heures ! Ce qui représente par exemple 45 minutes quotidiennes pendant un mois… c’est tout à fait faisable, non ?

 

Chiche ?

En y repensant, je réalise qu’il m’a fallu moins de ces 20 heures pour apprendre à méditer, ou plutôt pour apprendre à mon esprit l’habitude de méditer au quotidien. Je m’étais astreinte au début à 15-20 minutes par jour, et en moins d’un mois j’avais faite mienne cette pratique.

Plus récemment j’ai décidé d’apprendre à courir. Je suis une ancienne nulle en sports, l’éternelle dispensée en cours d’EPS, puis la fumeuse intermittente, la fainéante régulière. Une amie m’avait dit : « n’importe qui (sous entendu : même toi) peut courir 40 minutes, il suffit de courir très lentement ». Alors j’ai essayé, et elle avait raison. Lentement, je pouvais courir 45 minutes au lieu de m’essouffler au bout de 3 ! Depuis j’ai couru longtemps, moins longtemps, doucement, un peu plus vite, et monitoré tout cela. Ces dernières semaines j’ai couru environ 200 km et 20 heures, et je considère que je « sais » courir. D’ailleurs j’attaque la compétition…

 

Ces prochains mois je veux apprendre l’espagnol. Ensuite la guitare. Sans oublier l’équilibre sur la tête, sirsasana, qui pour l’instant me fait un peu peur.

sirsasana

 

Et vous ? Des apprentissages rêvés, d’autres à retenter ?

 

%réponses% à J’ai couru 200 km

  1. J’aime bien ce billet. Moi aussi j’aime apprendre plein de choses nouvelles sans prétention d’être experte dans ces domaines. Par curiosité pour la vie, tout simplement. Ne pas se mettre de barrage mental est très aidant pour ça. Merci de le rappeler.
    J’en profite pour dire que ton blog me parle pour pas mal d’aspects, (Yoga, meditation, interrogation sur le végétarisme, multiples activites à concilier avec la vie de famille …etc ) bonne continuation

  2. J’adore apprendre, mais la peur de l’échec est tellement grande que souvent ça me tétanise. J’ai pris des cours de couture ms j’ai du mal à faire seule, j’ai tricoté des écharpes et j’ai laissé de côté jusqu’à oublier comment on fait un point mousse, j’ai envie de participer à des courses, mais la pluie, le froid et je tombe malade… Quoi? Des excuses? 20h ça semble finalement peu, faut-il encore être assidu

  3. Je dois avoué que ça me fait de l’oeil. D’autant plus que depuis un moment, je veux me mremettre au sport (enfin, m’y mettre une bonne fois pour toute surtout), et courir me semble le plus facile (mais aussi le plus dur à commencer XD). Y aller tout doucement donc, mais y aller !

Laisser un commentaire