La vie sans micro-ondes

cuisine-retro

Je vis depuis un mois sans micro-ondes, ce qui suscite des yeux ronds… comme lorsque j’avoue vivre sans télé ! Ce n’est pourtant pas nouveau, l’innocuité de la cuisson au micro-ondes ne fait pas l’unanimité. Pour moi qui fait très attention aux ondes électromagnétiques de la téléphonie, il y avait une sorte d’incohérence à posséder un micro-ondes. Et même si je m’en servais finalement peu, je suis contente de m’en passer désormais. Il aura fallu qu’il tombe en panne pour que j’y vois un signe du destin… il était temps de se passer de Mike (son petit nom). Et je ne le regrette pas, d’autant que quelques jours après le père Noël m’a offert un beau robot – mais lui je vous en parlerai prochainement avec de nouvelles recettes de smoothies !

Sans micro-ondes, on fait comment ? 
Je n’achète pas de plats « cuisinés » prêts à être réchauffés donc le micro-ondes n’a jamais suivi à préparer le dîner. En réalité je n’en avais que trois usages :
> réchauffer le thé : quand je travaille chez moi, je fais toujours une grande quantité de thé le matin et j’avais l’habitude de réchauffer les tasses successives au micro-ondes. Désormais je transvase le thé de la jolie théière à un thermos moche qui le garde au chaud une demi journée. Je n’ai pas trouvé de théière qui soit et belle et réellement isotherme…
> réchauffer des restes : non seulement j’évite le gaspillage alimentaire mais j’aime bien manger des plats genre « salade à tout ce qui traîne » ou gloubi-boulga de restes. Pour ça le micro-ondes était bien pratique les midis pressés ou les soirs de retour tardif. Depuis que Mike n’est plus là, j’utilise tout bêtement une casserole pour faire mijoter les trésors perdus du frigo. Honnêtement ce n’est guère plus long (quand on a 90 secondes à puissance 900 devant soi on a aussi 3 minutes à consacrer à une casserole) et c’est peut-être même meilleur parce que du coup je rajoute un peu d’huile, j’assaisonne autrement, j’épice etc.
> aider la baby-sitter : il y a des soirs où s’imposent des réunions alors que mon fils est à la maison. Sa baby-sitter trouvait alors généralement une tarte ou un plat maison prêt à être réchauffé au micro-ondes… désormais le dîner est au four ou patiente dans une cocotte. Là encore, pas de difficulté majeure.
C’est tout ! Trois situations banales… trois petits temps d’adaptation… et aucun regret !

Sans micro-ondes, c’est plus écolo ? 
Quelques minutes de mijotage dans une casserole, ok, mais allumer le four pour faire réchauffer une part de tarte, ce n’est pas très écolo, non ? En effet… mais dans ce cas on tâche d’utiliser aussi le four pour autre chose dans la foulée. J’écris cet article pendant que cuit un moelleux au chocolat, auquel succèdera une tarte au fromage… et tout cela chauffe en outre ma cuisine pour la soirée.

Sans micro-ondes, on évite…
> la tentation d’acheter des cochonneries qui vont au micro-ondes – CQFD
> d’utiliser des contenants en plastique soi-disant sains car sans bisphénol : j’ai de gros doutes sur le caractère inoffensif de ces emballages qui sont finalement abandonnés les uns après les autres. Passer au sans plastique est bien mieux : contenants en verre pour le frigo, plats en inox ou en fonte pour le four.
> de manger en automate un plat préparé ou réchauffé en moins de temps qu’il ne faut pour y penser. Même 5 minutes passées à faire mijoter le contenu d’une casserole et en humer les odeurs permettent de préparer le corps et la tête au repas… une étape nécessaire pour manger en conscience.

Si vous avez un micro-ondes, comment pouvez-vous moins l’utiliser ? Y a-t-il une organisation plus efficace de vos repas qui permettrait d’en limiter l’usage ? Est-ce-que vous l’utilisez seulement pour réchauffer ou aussi pour cuire ? Bref : le micro-ondes et vous, vous en êtes où ?

7 Responses to La vie sans micro-ondes

  1. Je n’ai plus de micro onde depuis plusieurs années pour les mêmes raisons que toi (doute et panne). Ça fait de la place dans la cuisine et au moins je n’ai plus de doutes.

    Une petite astuce pour le the (moi aussi j’aime bien ma théière et j’aime bien avoir du the chaud toute la matinée) :chez moi je mets un vieux bonnet en polaire par dessus ma théière. Ca la garde au chaud plusieurs heures et ça fait rire les enfants ( je fais parler la théière, elle se plaint d’avoir froid et de vouloir son bonnet).
    L’après midi je bois le the rallonge, il est moins fort c’est plus adapté.

  2. Je suis tout à fait d’accord avec vous ! J’ai un micro ondes mais je l’utilise rarement car j’utilise plutôt mon four et ma gazinière. Les seuls utilisations que j’en fais et que je ne peux remplacer (jusqu’à nouvel ordre) par aucune autre sont le réchauffage des buns (des petits pains fourrés surgelés que mon mari adore, pauvre de lui) et surtout le chauffage de ma bouillotte en graines ! Il me sert aussi à décongeler des aliments plus rapidement que four et température ambiante…

  3. J’aime bien l’idée du bonnet à théière ! Je vais peut-être en tricoter un 🙂

    J’ai une amie qui utilise un bonnet pour son germoir, afin que les graines en germination soient isolées de la lumière du jour et ne deviennent pas jeunes pousses grâce à cette absence de photosynthèse. Une autre astuce tricot-cuisine !

  4. Bonsoir,
    Nous n’avons jamais eu de micro ondes et on est toujours vivant et en bonne santé! lol Depuis deux ans nous n’avons plus de télé et…on est toujours vivant! Mais tout notre entourage ne comprend pas. Quoi? mais comment vous faites? 😉

  5. Bonsoir, je me suis débarrassé de mon micro-onde il y a 5 ans, quel bonheur d’avoir plus d’espace dans sa cuisine!!!Au final on se rend compte que c’est pas si utile, dans le pays ou je vis actuellement (Maroc), personne n’en possède ou très rarement!
    Je trouve même que les aliments chauffé à la casserole on plus de goût!

    Merci pour tous vos articles super intéressant.

  6. Bonjour,
    comment faites-vous au travail ? Sans plaques et sans pouvoir manger de crudité ? (j’ai un syndrome de l’intestin irritable) aussi j’ai horreur de manger froid l’hiver. j’utilise une bouilloire en verre à mon bureau. c’est bien chouette le thermo mais je ne peux pas me nourrir exclusivement d’infusions :s
    j’ai cherché un thermo pour aliment sans succès, ni même un système de bain marie USB

    • Bonjour bonsoir ! Le thermo pour aliment existe, oui oui oui!!! Il garde la gamelle soit au chaud ou au froid. Au choix! C’est ma grand mère qui en a acheté une à mon père..il me semble à Decathlon.

      Merci pour cet article, ce partage!

Laisser un commentaire