Lune, printemps, bonheur

printemps

Quelle journée !

Aujourd’hui c’est à la fois la Journée Internationale du Bonheur, le premier jour du printemps et la nouvelle lune de mars.

Lune

La lune est chargée d’énergie : elle entraîne les marées, attirées par son passage au-dessus de l’océan. Lorsque la lune, le soleil et la terre sont alignés (comme aujourd’hui), l’attraction est démultipliée. Si vous habitez près de la mer, vous aurez la chance d’observer de grandes marées ce week-end.
Mais les citadins dont je suis ressentent aussi l’énergie lunaire : on éprouve parfois de la fatigue avant et pendant une nouvelle lune, avant de bénéficier de l’élan qui la suit. Les deux semaines à venir seront propices à la créativité, aux idées, aux projets nouveaux. A tout ce qui nous ouvre et nous emmène vers l’avant.

Printemps

Parce que nous entrons dans le printemps, l’appel au renouveau est total ! C’est le moment de dire au revoir à l’hiver – bien que le ciel soit encore gris – et de se préparer à une saison fertile.

Ce week-end je conseille de faire du tri et du rangement, de beaucoup s’écouter pour se reposer autant que nécessaire et de sentir l’énergie nous revenir. C’est le moment idéal pour une monodiète.

Bonheur

Voici quelques idées pour célébrer la Journée Internationale du Bonheur.

Pourquoi ? Parce que c’est bon d’être heureux et que cette journée n’est pas commerciale, elle ! L’ONU a dévoilé sa playlist du bonheur, censée nous donner envie de danser. Une activité qui met en joie, qu’on la pratique seulE, en famille, ou en club pour les fêtards. Danser est ma première suggestion donc et si vous en avez perdu l’habitude, vous pouvez fredonner et vous déhancher doucement en écoutant la radio et laissez le sourire vous gagner.

Célébrer le bonheur c’est dire merci et reconnaître que nous sommes peu de choses les uns sans les autres. Le bonheur est lié à ceux que l’on aime et à qui on oublie parfois de dire « merci » pour l’attention, le temps, la gentillesse. ou pour le simple fait d’exister. La gratitude rend heureux celui qui la pratique et celui qui en bénéficie.

Célébrer le bonheur c’est le transmettre, par exemple aux enfants qui nous entourent. Leur demander ce qui les rend heureux, leur faire partager nos propres joies : des moments de partage poétique en perspective. Lorsque l’on est parent, le bonheur d’éduquer se fait parfois oublier sous la fatigue et les routines quotidiennes. Mais le devoir d’éduquer au bonheur est tellement essentiel pour que nos enfants souriants deviennent des adultes épanouis.

Célébrer le bonheur c’est revendiquer un droit fondamental : celui d’être heureux. Entre la pudeur qui nous fait taire nos joies et la prime à la morosité qui incite à râler d’abord, il est bon et utile de parler bonheur de temps en temps. Avec nos familles, nos amis, nos collègues, nos voisins… Tous ces gens qui nous entourent et dont on sait finalement peu de choses si l’on ignore l’essentiel : qu’est-ce-qui te rend heureux ?

Célébrer le bonheur c’est partager ses petits trucs : laissez un commentaire ici pour nous dire ce qui vous rend heureux et gagnez la satisfaction de faire des émules !

%réponses% à Lune, printemps, bonheur

  1. Mon petit bonheur du soir, avoir découvert ton blog qui me plaît beaucoup, beaucoup ! Je suis toute joie ! Merci !
    Je vais me faire une joie de tout lire (en plusieurs fois, je garde du plaisir pour plein de soirées ) !

Laisser un commentaire