Méditation semaine 2

Meditation

Cette semaine 2 a mis un peu de temps à arriver. En effet j’ai eu du mal cette année à rentrer dans le challenge de méditation que je voulais suivre. Trouver un rythme a été le plus difficile : j’hésitais et alternais entre suivre les méditations le matin au réveil ou le soir, selon les jours… pas idéal pour se créer un rituel. J’ai fini par laisser passer quelques jours et reprendre en décalé le lundi suivant.
Je suis donc toujours le challenge de méditation de Tuja Wellness, mais avec une semaine de retard !

Quelques réflexions me sont venues au moment d’écrire ce billet :

Peut-on rater en méditation ? 
La question me fait sourire, car si il y a bien un domaine où lâcher-prise et bienveillance sont censés être présents, c’est la méditation ! Je mets mentalement des guillemets autour du mot challenge : il s’agit plutôt d’une immersion, d’une routine, ou mieux encore d’une aventure. Je réalise à quel point la fille anciennement très compétitive en moi aurait pu se maudire : « toi la méditante de longue date, tu n’es pas fichue d’ajouter à tes journées une petite méditation guidée »… ou bien « la honte quand on tient un blog qui traite de méditation. »

Je suis donc démasquée…
Mais pas dans les abominables constats de cette vilaine petite voix. Démasquée dans ma capacité à accepter ce qui est : on peut faire des plans et des programmes, se promettre ceci ou cela, noter dans son agenda qu’on va méditer 10 minutes ou faire une monodiète… parfois les choses ne se passent pas ainsi. Le corps, ou le mental, disent non. Il ne reste donc plus qu’à écouter et entendre ce que ce changement de plan vient nous dire, puis faire avec !

Au lieu de méditer, j’ai écrit.
Une habitude que je n’avais pas prévue – mais qui tombe fort bien – s’est mise en place ces dernières semaines : le besoin d’écrire. Un besoin viscéral qui m’a fait mettre mon réveil tôt, me lever pour écrire une heure et retourner me coucher sans que fiancé ou fils n’ouvrent un oeil, mais aussi m’isoler 20 minutes dans une salle de réunion avant que des gens n’arrivent pour jeter des idées sur le clavier, ou noircir des pages de carnet dans le métro.
J’avais besoin de trouver ce temps (je vous ai évoqué le projet d’un livre Coeur Corps Tête en 2015… en réalité j’en ai deux en gestation). La place que je voulais faire à davantage de méditation a été réclamée par l’écriture, et c’est très bien ainsi.

Et le challenge alors ? 
Je l’ai rebaptisée « aventure » et la poursuis. C’est le soir avant de dormir que depuis 8 jours j’écoute les enregistrements de Tuja Wellness et savoure les découvertes offertes par ces méditations fort différentes les unes des autres.
Voici donc ci-dessous accessible la deuxième méditation que j’ai eu plaisir à enregistrer pour vous. J’espère qu’elle vous plaira. Vous pouvez laisser des questions en commentaire de ce billet et j’y répondrai volontiers. La semaine prochaine je partagerai avec vous mes solutions technologiques pour méditer (applications pratiques comme astuces pour diminuer sa dépendance aux écrans… et ce n’est pas contradictoire vous le verrez !)

 

%réponses% à Méditation semaine 2

  1. bonsoir,
    cela fait longtemps que je voulais commencer/essayer la méditation… votre « aventure » rend la pratique accessible pour une première fois. merci. je commence donc cette semaine (avec une semaine de décalage aussi !). à bientôt

Laisser un commentaire