Pré rentrée à l’école du bonheur

la-science-du-bonheur

 

J’avais adoré lire 3 kifs par jour il y a quelques années : je pratiquais déjà la gratitude et y avais découvert plein d’astuces pour être plus heureuse au quotidien. Et j’ai une belle collection de livres consacrés à la psychologie positive.
J’ai donc sauté de joie en découvrant récemment que le célèbre MOOC « The science of happiness » – « La science du bonheur » serait dispensé à la rentrée. Ni une ni deux je me suis inscrite et j’ai préparé carnet et stylos 🙂

 

Au programme de la science du bonheur 
Pendant 9 semaines, ce cours a vocation à explorer scientifiquement les bases d’une vie heureuse. Il est ainsi prouvé que le « grand bonheur » est ressenti lorsque nous avons des liens interpersonnels et sociaux forts, et lorsque nos actions nous semblent riches de sens, contribuant à quelque chose de plus grand que nous.
D’un point de vue pratique, ce programme est composé de 9 thèmes différents. Chaque enseignement est dispensé à l’écrit (articles à lire) et en vidéos, comporte des tests permettant de vérifier l’acquisition des notions, des exercices à pratiquer soi-même, et il y aura deux examens – un au milieu du programme, le second à la fin. Un vrai cours, donc 😃

 

On est plus heureux à plusieurs
Nous sommes prévenus : ce cours est d’autant plus efficace (mieux suivi par les étudiants et avec des résultats plus probants) lorsqu’il est pris à plusieurs. Les élèves sont donc encouragés à s’inscrire avec des amis ou à rejoindre un groupe de co-participants proche de chez eux ou sur la toile. Pas grand monde en France alors j’ai décidé de le partager avec vous !

 

Vous êtes partants ? 
Je vous propose de suivre ce cours avec moi lors des 3 prochains mois
– en retrouvant chaque vendredi un billet « la science du bonheur » sur mon blog
– en rejoignant le groupe Facebook bonheur + gratitude
– en vous inscrivant également à ce cours si vous parlez anglais et disposez de 4 heures par semaine (inscription gratuite à cette adresse et jusqu’au 02 octobre pour les retardataires)

 

Partagez cet article : plus on est de fous plus on est heureux 😉

 

 

Laisser un commentaire